Deux ans de plus!!

Après l’obtention de mon diplôme en 2010, j’ai voulu passer un autre qui serai en lien avec ma précédente. Alors à la rentrée je pensais repartir de zéro, mais en faisant ce choix j’ai sans le savoir commis l’irréparable erreur. J’en ai retrouvé un, c’est donc reparti une fois de plus pour deux ans idyllique, je croyais revoir le film de mes deux précédentes années.

C’était un peu différent sur certains points mais il y avait toujours les mêmes insultes, ou parfois les coups bas. Je me forçais de faire un effort pour éviter que le même schéma se reproduise, j’allais avec un groupe qui au bout d’un moment je me sentais comme exclu mais je n’avais guère le choix de rester car je ne souhaiter pas revivre la situation d’auparavant c’est-à-dire tout seul l’heure du midi, récré etc…. Pour moi ce c’était devenu une routine que j’ai fini par assimiler à mon quotidien.

L’heure du midi j’étais avec vous, et souvent dans la file d’attente pour rentrer dans le self il y avait un de vous qui était un peu « déphasé » quand on se donne des coups de marteau ou l’on fonce dans une armoire en sport, tu crois que tu es normal ? Et bien non… Pourtant tu me répétais souvent toutes ces phrases auxquelles j’ai déjà entendu des centaines de fois.  Donc nous rentrions dans le self arrivé à la table, vous faisiez exprès de remplir une table complète pour que finalement je ne sois pas avec vous. Et donc pour que je sois tout seul. Parfois quand j’étais à votre table vous et que j’allais soit remplir le pichet j’avais toujours peur que vous me fassiez quelques choses sur mon plateau. Mais j’en étais certains que vous m’aviez fait un coup bas, si c’était un désert genre je ne le voulais plus le manger. Et le coup du sel dans l’eau le pain et j’en passe…

Un moment en sport j’attendais tranquillement à côté du bâtiment, l’un d’entre vous était arrivé et d’un coup m’avais tiré mon pantalon vers le bas vous avez des drôles de jeux dis donc. Après ça je m’étais réfugié derrière le bâtiment mais un autre de la classe était venu me voir suite à ce que l’autre avait fait et au même moment un prof de sport était arrivé (au passage c’était un que j’aimais beaucoup, il mauvais déjà eu au collège) et m’a demandé ce qu’il se passait. J’avais les larmes qui commençait à s’écouler. J’avais réussi à lui confier ce qu’il s’était produit. A la suite de ça il avait été les voir dans les vestiaires. J’avais comme honte et peur de ce qu’il allait se passer par la suite.

Dans le groupe il y en a qui ne m’ont jamais rien fait dont deux que j’ai toujours apprécier.

Epilogue

 Après c’est 4ans d’enfer, lors de mon bac pro entre l’année scolaire suivantes 2012/2015. Sa c’est calmé par rapport aux années précédentes j’ai retrouvé les deux que j’apprécier.

Rendez-vous sur le prochain chapitre " Comment ai-je surmonter ? "

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.